Accueil Non classé Ma lettre à Ségolène Royal

Ma lettre à Ségolène Royal

0
0
281

Chère Ségolène,

Je sui contente de te voir le 31 mars 2020 à l’UPP sur l’enjeu culturel.

Je viens ce 8 mars, parler de mon esprit très féministe. Déjà, François Hollande m’a délivré d’un secret de ma vie en 2013 avec la Loi Taubira.

Au lieu de cacher mon orientation sexuelle, j’ai fini par avouer que j’étais homosexuelle. Les hommes qui veulent de moi dans un lit, sont toujours amené

à ce que je leur mette un râteau. Je suis libre de choisir ou non, au sujet de l’amour. Après des mauvaises conquêtes avec des hommes et des femmes, je

décide de rester célibataire à vie. Et en 2022, je souhaite avoir un bébé toute seule. Je peux donner des conseils forts aux femmes qui subissent du

harcèlement sexuel via le net. Ne pas ouvrir les messages quand il y a une photo, video, insulte de la part d’hommes inconnus et malveillants. Sinon ils

vont continuer.

 

Ensuite, pour le 31 mars, je partage avec toi, ma culture. Déjà ma mère est portugaise et mon père est français.  Durant l’enfance j’aimais la musique

classique, jusqu’à mes 13 ans où je me suis rebellée. En début 2019, j’ai redécouvert mon gout pour pas mal de musiques classiques avec Mozart.

A part en 2019, et depuis 2016, je participe aux Nuits de Saint Hilaire à Melle. Je marque ma présence pour montrer que je te soutenir. Je suis très

cultivée et aujourd´hui je prône ma nouvelle ambition pour les Etats Unis. Je vais me cultiver pour un jour avoir la nationalité américaine.

Chaque fois que je vais dans le Poitou-Charentes, je me rappelle de ton excellent travail pour cette région.

Bien à toi,

Marianne-Ségolène Gindrey

88273016_892053571225889_3385255113462382592_n

 

 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par desirsjeunes
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

On y arrivera

Bonjour, Notre antenne globale de Désirs de France, avenir de la planète compte plus de 40…